Art contemporain
Advertisement
Opera de Lyon France 002

Mise en lumière de l'opéra de Lyon

395px-SonyCenterAtNight

Le Sony Center de nuit, à Berlin

Yann Kersalé, né à Paris le 17 février 1955, est un plasticien lumière français.

Biographie[]

Issu d'une lignée de marins de Douarnenez[1], il passe une partie de son enfance dans cette ville, et entre aux Beaux-arts de Quimper en 1972, dont il sort en 1978 titulaire d'un diplôme national supérieur d'expression plastique[2].

Après avoir éclairé plusieurs spectacles, il se spécialise dans la mise en lumière architecturale, en en devenant le précurseur français[3].

Au début des années 80 sur la tour de Fourvières, à Lyon, comme prototype pour la Tour Eiffel, puis en juin 1984, sur le haut-fourneau numéro 3 de la Société métallurgique de Normandie à Caen, et en 1987, sur l'illumination éphémère de la verrière du Grand Palais,[4].

À la fin des années 1980, Joël Batteux, maire de Saint-Nazaire lui commande une installation éphémère. Kersalé le convainc de créér un véritable spectacle permanent, aboutissant en 1991 à la Nuit des docks[5]. En 1994, il réalise à Cherbourg des lampadaires en forme de mats, dont la lumière varie du bleu au vert, selon le niveau des eaux et l'amplitude des marées[5].

En 1993, il s'occupe de l'illumination de la verrière de l'Opéra de Lyon conçue par Jean Nouvel. Il renouvèle cette collaboration en 2003 pour la Tour Agbar à Barcelone et le musée du Quai Branly de Paris. Il travaille également avec Helmut Jahn sur le Sony Center à Berlin, et les aéroports de Bangkok et de Chicago[6].

Il travaille également sur les ponts de Fragnée à Liège, Pont de Normandie, et pont de Québec, sur l'Opéra Bastille à Paris, le Tunnel sous la Manche à Calais, la Basilique de Saint-Denis.

Notes et références[]

  1. Lumière Matière, Altitudes n°11, avril-juin 2006
  2. Nuits des docks, www.mairie-saintnazaire.fr
  3. The French light touch, www.mondiale.co.uk
  4. Philippe Curval, Yann Kersalé, Hazan, 1994
  5. 5,0 et 5,1 Yann Kersalé montreur d'ombres Le Monde 2, n°123, 14 juin 2006
  6. « Yanne Kersalé », Dossier de presse de L'art dans la ville, Communauté Nice-Côte d'Azur

Annexes[]

Bibliographie[]

  • Jean-Paul Curnier, Henri-Pierre Jeudy, Monique Sicard, Yann Kersalé, interviews de Yann Kersalé par Éric Germain. Paris : Norma, 2003
  • Philippe Curval, Yann Kersalé, suivi de Paul Virilio, L'instant lumière. Paris : Hazan, 1994
  • Jean-Louis Pradel, Yann Kersalé : lumière matière. Paris : Ed. Bàs, coll Archipel, 1990

Lien externe[]


Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Yann_Kersalé. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .
Advertisement