Art contemporain
Advertisement

' Stéphane Couturier (né en 1957 à Neuilly-sur-Seine) est un photographe français.

Révélée à partir de sa série consacrée à l'usine de Renault de Boulogne-Billancourt, l'œuvre de Stéphane Couturier est essentiellement constituée de grands formats pris à la chambre ou au moyen-format dans lesquels l'œil du spectateur se perd, captif de détails. La grande force des images de Stéphane Couturier provient de ce jeu visuel exclusivement argentique jusqu'à sa récente série Melting Point réalisée à l'usine Toyota de Valenciennes. Il expérimente alors la fusion de 2 images préalablement scannées ; le résultat est un foisonnement de détails riche en couleurs, qui aboutit comme par magie à une grande cohérence. À l'origine spécialisé dans la photographie d'architecture, Stéphane Couturier s'est orienté progressivement vers la photographie plasticienne : ses photographies de chantier révèlent une ville organique, en transformation et en couleurs et se déclinent parfois en diptyques ou triptyques géants. Dans Landscaping, il s'intéresse aux villes nouvelles de Californie mais toujours sous un ciel nuageux écrasant les différents plans et opte pour un nouveau format : le panoramique.

Stéphane Couturier a été exposé à de nombreuses reprises, notamment à la Bibliothèque Nationale de France à Paris (2004), au Seoul Museum of Art (2005), au Musée d'Architecture de Moscou (2006) ou à l'International Center of Photography à New York (2006). Il a également vu ses œuvres publiées dans plusieurs ouvrages. Il est représenté par la galerie Polaris à Paris qui l'expose depuis 1995, et la galerie Laurence Miller à New-York.

Il a obtenu le Prix Niépce en 2003.

Œuvres[]

  • Chandigarh Replay - Haute Cour de justice n°1, 2007

Modèle:Portail photographie

Advertisement