Art contemporain
Advertisement

Le Salon des réalités nouvelles est une association qui se substitua en 1946 à l'association Abstraction-Création (1931) comme salon de l'abstraction, animé par les artistes eux-mêmes. À partir de 1956, toutes les tendances de l'abstraction y sont représentées jusqu'aux formes de figurations allusives. C'est l'un des principaux salons fonctionnant depuis la Libération.

Ses lieux d'exposition à Paris ont été successivement le Musée d'art moderne de la Ville de Paris (1946-1969), le Parc floral de Vincennes (1971-1978), l'Espace de Nesle, Paris 6e (1982-1983), le Grand Palais (1984-1993), l'Espace Eiffel-Branly (1994-2000), l'Espace Auteuil (2001-2003), le Parc floral de Vincennes (depuis 2004).

Son bureau est composé d'un président, Michel Gémignani, de deux vice-présidents, Paul-Henry Friquet et Henri Prosi, d'un secrétaire général, Joël Trolliet et d'un trésorier, Olivier Di Pizio.

Modalités[]

Chaque candidat au salon est choisi par un jury sur présentation d'œuvres ou de photos d'œuvres. Ces dernières années, il y a 350 à 400 artistes par Salon (environ 250 peintres, 90 sculpteurs, 30 graveurs). Chaque peintre expose une œuvre, chaque graveur deux ou trois.

Lien externe[]

  • [1] Site du Salon des réalités nouvelles
Advertisement