Art contemporain
Advertisement
Erreur dans {{ébauche}} : le thème « art » n’est pas défini.

[[Catégorie:Wikipédia:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres art]]

Fichier:PactolePaulRebeyrolle.jpg

Pactole, toile exposé au ministère de l'économie français

Paul Rebeyrolle (né le 3 novembre 1926 à Eymoutiers, mort le 7 février 2005 à Boudreville en Côte-d'Or) était un peintre naturaliste français.

Biographie[]

Son enfance est marquée par une tuberculose osseuse, l'obligeant à de longs moments d'immobilité. Il étudie à Limoges avant de rejoindre Paris à la Libération. Il découvre alors les peintres contemporains ainsi que la peinture classique au musée du Louvre. Membre du parti communiste français à partir de 1953, il rompt avec ce dernier en 1956 lors de l'invasion russe en Hongrie.

Auteur d'une œuvre immense et l'un des plus grands artistes contemporains, il fut néanmoins méconnu du grand public ainsi que de certaines institutions.

Son œuvre, toujours figurative, est marquée par la violence, la rage, la révolte face à l'oppression ou l'engagement politique. Elle est ponctuée de tableaux animaliers et paysagers, ainsi que de tableaux employant des matières collées sur la toile (terre, crin, ferraille...). Elle a été appréciée par les philosophes Jean-Paul Sartre ou Michel Foucault ainsi que par le collectionneur François Pinault.

En 1979, il eut droit à une rétrospective au Grand Palais à Paris, et en 2000 à la Fondation Maeght.

Un espace d'art contemporain a été construit à Eymoutiers, son village natal, consacré principalement à son œuvre.

Fichier:Centre Paul Rebeyrolle.JPG

L'entrée du Centre à Eymoutiers

Œuvres[]

Bibliographie[]

  • Paul Rebeyrolle 1926-2005, Marine Degli, Panama.
  • L'oeuvre de chair : Paul Rebeyrolle, la peinture et la vie, Lionel Bourg, éditions urdla, 2006.

Liens externes[]

de:Paul Rebeyrolle en:Paul Rebeyrolle pl:Paul Rebeyrolle

Advertisement