Art contemporain
Advertisement

Pascale Monnin est une artiste pluridisciplinaire (peinture, sculpture et gravure) née à Port-au-Prince (Haïti) le 26 mars 1974.

Biographie[]

Née d'une mère suisse et d'un père suisse naturalisé haïtien, elle partage son enfance et son adolescence entre ces deux pays. Après des études au collège Voltaire, elle obtient son baccalauréat artistique à Genève, puis rentre en Haïti où à 20 ans, elle présente sa première exposition.

La Galerie Monnin à Port-au-Prince, fondée en 1956, est une affaire de famille[1]. Avec son père, elle y a rencontré depuis son plus jeune âge des artistes haïtiens (Préfète Duffaut, André Pierre, Carlo Jean-Jacques, Manés Descollines, Saint-Louis Blaise, etc.) qui lui donneront non seulement le goût de la peinture, mais aussi celui de défendre le travail des autres[2].

Aux études formelles, Pascale Monnin préfère l'apprentissage par la rencontre . Elle étudie la restauration d'art avec Ramon Rivas à Lausanne, la sculpture sur pierre avec Ljuba Stoyanovic à Yverdon-les-Bains, la gravure aux Ateliers Aquaforte de Lausanne, la lithographie au Taller Grafica della Habana .

Ses tableaux ont été exposés en Haïti, aux États-Unis, en Suisse, en France, en Norvège.

Après le séisme de 2010 à Haïti, elle participe, avec 3 autres artistes, à l'exposition « Op-Art » [3]. L'une de ses œuvres illustre la couverture du livre Create Dangerously d'Edwidge Danticat[4] et un de ses dessins est paru dans Le Monde[5].

Pascale Monnin vit et travaille à Port-au Prince.

Expositions personnelles[]

  • 2011: Galerie Monnin, Pétionville, Haïti[6],[7].
  • 2010: Galerie Lec lec tic, Nouméa, Nouvelle-Calédonie[8].

Biennales[]

Expositions collectives[]

  • 2011: «Royaume de ce monde»,Agnès B, Rue Dieu, Paris, France[11],[12].
  • 2010: « Amazones », exposition collective, Musée du Montparnasse,Paris,France[13].
  • 2010: «Private show», Casa de Campo, Saint Domingue,République Dominicaine[14].
  • 2009: «Roots and more» Afrika Museum, Berg en Dal, Hollande[15],[16].
  • 2009: «Make art like voodoo», Botschaft von Berlin, Berlin, Allemagne[17].
  • 2003: «Ettercolombus.com», Kunstnernes Hus, Oslo, Norvège[18]
  • 2000: «Anges et Démons»,Halle Saint Pierre, Paris,France[19].

Œuvres écrites[]

Bibliographie[]

  • Modèle:It Jean-Marie Drot, L'incontro dei due mondi visto dai pittori di Haïti, Rome, Edizioni Carte Segrete, 1992 (ISBN 9788885203631) .
  • Michel Philippe Lerebours, Haïti et ses peintres de 1804 à 1980. Souffrances & Espoirs d'un Peuple, 2 volumes, Port-au-Prince, 1989 Modèle:OCLC.

Références[]

  1. [{{{url}}}]
  2. [{{{url}}}]
  3. [{{{url}}}]
  4. anglais Create Dangerously: A collaboration of artists and designers
  5. [{{{url}}}]
  6. [{{{url}}}]
  7. anglaisHaitian Artist Pascale Monnin at Galerie Monnin
  8. La robe mission
  9. anglais[{{{url}}}]
  10. [{{{url}}}]
  11. [{{{url}}}]
  12. [{{{url}}}]
  13. Communiqué de presse
  14. anglaisContemporary Haitain Art Exhibit: Saturday August 21st
  15. anglaisHaitian Art by Pascale Monnin brought to Holland
  16. anglaisModèle:Nl Irène Hubner,Wouter Welling, Roots & More, Berg en Dal, Hollande, Thoben Offset Nijmegen, 2009 (ISBN 978-90-71611-18-6) 
  17. Make Art like Voodoo à Berlin
  18. anglaisErling Borgen, Inghild Karlsen, Etter Colombus.com, Oslo, Kunstnernes hus, 2003 (ISBN 9788271110468) 
  19. Haïti- Anges et Démons, Paris, Hoëbeke - Halle Saint Pierre, 2000 (ISBN 2-84230-102-1) 
  20. [{{{url}}}]

Liens externes[]

Advertisement