Art contemporain
Advertisement

Nicolas Greschny est un grand fresquiste du XXe siècle né en 1912 en Estonie et décédé en 1985. Il est aussi un grand peintre d'icônes. Nicolas Greschny a peint plus de 80 fresques, principalement sur les murs d'églises situées dans le sud et le sud-ouest de la France.

Biographie[]

  • Issu d'une famille d'origine ukrainienne, Nicolas est victime de persécutions anti religieuses orchestrées par le régime communiste. La famille part en exil en 1922.
  • 1927: Nicolas Greschny étudie aux Beaux-Arts à Berlin, en Allemagne.
  • 1934: Alors qu'il réside en Allemagne, Nicolas Greschny doit fuir vers Vienne en Autriche, persécuté cette fois-ci par les Nazis, puis il gagnera la Tchécoslovaquie au moment de l'Anschluss.
  • 1939: Nicolas Greschny est au Danemark d'où il rejoint la Norvège, puis l'Angleterre en 1940.
  • 1940: Nicolas étudie la théologie à l'Université de Louvain en Belgique. Rattrapé par la guerre, il est encore en fuite, en France, où il sera arrêté, puis interné au camp d'Argelès-sur-Mer.

Œuvres[]

  • Fresques de l'église Saint-Amans de Cazedarnes, dans l'Hérault.
  • Fresques de l'église Saint-Étienne de Pailhès, Hérault.
  • Fresques de la chapelle de l'Institut Stanislas (Cannes), Alpes Maritimes
  • Fresques de la chapelle du sacré-coeur Chirac (Lozère)
  • Fresques de la chapelle de Treize-Pierres Villefranche de Rouergue (Aveyron)
  • Fresques de la chapelle de Notre Dame de Pitié Saint Genest Lerpt (Loire)
  • Fresques de l'Eglise Sainte Jeanne d'Arc de Limoges (Haute-Vienne) (le Credo)
  • Fresques de l'Eglise d'Alban (Tarn)
  • fresques de l Eglise St Sauveur (Rochechouart, Haute vienne)
Advertisement