Art contemporain
Advertisement

Jean-Michel Ribes (né le 15 décembre 1946 à Paris) est un acteur, auteur, metteur en scène de théâtre, réalisateur et scénariste français.

Il dirige actuellement le Théâtre du Rond-Point, situé à Paris.

Biographie[]

Fils de Pierre Ribes et de Jeanne Bernadet il pratique le théâtre dès sa jeunesse et fonde en 1966 la compagnie du Pallium, avec le peintre Gérard Garouste et le comédien Philippe Khorsand. Il crée sa première pièce Les fraises musclées en 1970. En 1974, il monte sa seconde troupe avec Michel Berto, la compagnie Berto-Ribes.

Il côtoie à cette époque Roland Topor, Jérôme Savary, Fernando Arrabal, Copi. De jeunes acteurs comme Andréa Ferréol, Roland Blanche, Gérard Darmon rejoignent sa compagnie.

Il met en scène de nombreuses pièces contemporaines : Sam Shepard, Copi, Topor, etc.

Avec Roland Topor, Jean-Marie Gourio, François Rollin et Gébé; il a créé au début des années 1980 Merci Bernard (sur FR3) et Palace (sur Canal+) deux séries à l'humour décapant.

Il a réalisé trois longs métrages dont Chacun pour toi, avec Albert Dupontel et Jean Yanne.

Depuis 1997, il est présent dans la manifestation « Texte nu » du Festival d'Avignon destinée à promouvoir l’écriture dramatique contemporaine

En 2000 est fondée par deux cents auteurs dramatiques l'association « Les Écrivains Associés du Théâtre » dont Jean-Michel Ribes est élu président.

En 2001, il reçoit le prix « Plaisir du Théâtre » pour l’ensemble de son œuvre, et en 2002 le Grand Prix Théâtre de l’Académie française. Toujours en 2002, il est président du jury du Festival des Très Court .

En avril 2007, il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur.

Théâtre[]

Auteur et metteur en scène[]

  • 1970 : Les Fraises musclées
  • 1971 : Il faut que le Sycomore coule
  • 1972 : Je suis un steak
  • 1972 : Par delà les marronniers
  • 1974 : L'Odyssée pour une tasse de thé
  • 1975 : On loge la nuit-café à l'eau
  • 1975 : Dieu le veut
  • 1975 : Omphalos Hôtel (Prix des jeunes auteurs)
  • 1976 : Tout contre un petit bois (Prix des U, Prix Plaisir du Théâtre)
  • 1978 : Jacky Parady
  • 1983 : Batailles, en collaboration avec Roland Topor
  • 1986 : Révoltes avec Jean Tardieu et Arnold Wesker
  • 1990 : La cuisse du steward
  • 1997 : Monsieur Monde
  • 2001 : Théâtre sans animaux (Molière du meilleur auteur, de la meilleure pièce comique et du meilleur second rôle pour Annie Grégorio) Musique Jean-Claude Camors.
  • 2004 : Musée haut, musée bas, musique Jean-Claude Camors, au Théâtre du Rond-Point à Paris
  • 2008 : Batailles de Roland Topor et Jean-Michel Ribes, au Théâtre du Rond-Point à Paris

Metteur en scène[]

  • 1978 : Le Gros oiseau de Jean Bouchaud
  • 1984 : L'Ouest le vrai de Sam Shepard
  • 1986 : Hirondelle de saucisson de François Rollin
  • 1987 : L'Anniversaire d’Harold Pinter
  • 1987 : Le Pont des Soupirs d’Offenbach
  • 1988 : La Cagnotte d’Eugène Labiche à la Comédie-Française
  • 1994 : Cirque à deux de Barry Creyton, mise en scène de Jean-Michel Ribes, avec Jean-Pierre Cassel, Carmen Maura, Denis Richard, au Théâtre du Palais-Royal à Paris
  • 1994 : Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio (Grand Prix de l’humour noir)
  • 1999 : Rêver peut-être de Jean-Claude Grumberg Musique Jean-Claude Camors. (Grand Prix de la critique « meilleure création théâtrale en langue française », six nominations aux Molières)
  • 1999 : TEDY de Jean-Louis Bourdon Musique Jean-Claude Camors.
  • 1999 : Les Nouvelles Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio Musique Jean-Claude Camors.
  • 2000 : Amorphe d'Ottenburg de Jean-Claude Grumberg à la Comédie-FrançaiseMusique Jean-Claude Camors.
  • 2000 : Jeffrey Bernard est souffrant de Keith Waterhouse
  • 2002 : La Priapée des écrevisses de Christian Siméon Musique Jean-Claude Camors.
  • 2002 : L'Enfant Do de Jean-Claude Grumberg Musique Jean-Claude Camors.
  • 2002 : Le Complexe de Thénardier de José Pliya Musique Jean-Claude Camors.
  • 2004 : Le Jardin aux betteraves de Roland Dubillard Musique Jean-Claude Camors.
  • 2004 : Sans Ascenseur de Sébastien Thiéry
  • 2004 : Dieu est un steward de bonne composition de Yves Ravey
  • 2005 : Merci de Daniel Pennac
  • 2006 : J'ai tout de Thierry Illouz

Télévision[]

Réalisateur[]

  • 1983 : Personne me regarde dans la rue (France 2)
  • 1982 - 1984 : Merci Bernard (Série de trente émissions pour France 3, écrites avec Roland Topor, Gébé et Pierre Desproges)
  • 1987 : M'as-tu vu ? (Six épisodes pour TF1)
  • 1988 : Palace (Neuf émissions écrites avec Roland Topor, Gébé, Jean-Marie Gourio, François Rollin pour Canal+ et France 2)
  • 1993 : B comme Bolo (TF1)
  • 1994 : "1998", Un an après
  • 1995 : Audimeurtre
  • 1995 : Les Brèves de comptoir (Canal+)
  • 1995 : Faisons un rêve de Sacha Guitry (Canal+ et France 3)
  • 1996 : Coup de théâtre (TF1)
  • 1996 : Coup de Maître (TF1)
  • 1998 : Le Professeur Rollin (Warner Diffusion)
  • 1999 : Rêver peut-être (TPS)
  • 2000 : Les Nouvelles Brèves de Comptoir (Canal+)
  • 2002 : Théâtre sans animaux (France 3)
  • 2004 : Le Complexe de Thénardier (Arte)

Cinéma[]

Cette partie est mieux développée sur Wikia Film
Voir Jean-Michel Ribes

Livres[]

  • J'ai encore oublié St Louis
  • Merci Bernard
  • Les candidats auxquels vous avez échappé
  • Monologues, Bilogues, Trilogues
  • Palace
  • Le menu de Frango Twix
  • La Petite O.N.U. fantaisie humanitaire
  • Toutes ses pièces sont èditées chez Actes Sud papier
  • Je n'aime pas la campagne sauf dans le TGV elle va plus vite (L'Atalante)
  • Sursauts Brindilles et Pétards (Grasset, 2004)


Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Jean-Michel_Ribes. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .
Advertisement