Art contemporain
Advertisement

` Gabriel Pomerand (1925 - 1972) est un poète et peintre lettriste.

Biographie[]

Premier compagnon d'Isidore Isou, il crée avec lui ce mouvement d'avant-garde pluridisciplinaire dès 1945 et participe à la première période historique du groupe entre 1945 et 1952, à travers des revues, des conférences et plusieurs scandales éclatants.

Il publie 12 livres dont Saint Ghetto des Prêts, roman hypergraphique important, récemment réédité à New York dans une collection de classiques de l'avant-garde.

Ses toiles, toutes déchiffrables selon les canons de l'art lettriste et hypergraphique, sont parmi les toutes premières du lettrisme. Ses œuvres figurent dans plusieurs expositions importantes du groupe, par exemple à l'exposition Les Peintres lettristes, en 1961, Galerie Weiller, à Paris, ou dans la rétrospective Introduction au lettrisme et à l'hypergraphie, 1944-1988 (Isou, Pomerand, Lemaître, Sabatier, Satié, Hachette, Roehmer, Devaux, Amarger), Galerie Le Chanjour, à Nice, en 1988.

Il a également écrit l'une des trois premières symphonies lettristes : la Symphonie en K, « première polyphonie ciselante [1] » dont la création a été exécutée à la Salle de Rochefort en 1946 .

Après 1952, il s'éloigne du Lettrisme, mais participe encore aux côtés d'Isidore Isou, Maurice Lemaître, François Dufrêne etc., à des récitals de poésie lettriste, par exemple au Théâtre de l'Odéon en 1964. Il poursuit son œuvre d'écrivain, largement inédite, avant de mettre fin à ses jours en 1972.

Ouvrages et textes[]

  • Le cri et son archange, 1948. Rééd. Cahiers de l'externité, 1998
  • Saint Ghetto des Prêts. Grimoire, éditions OLB, 1950
  • Le Testament d'un acquitté, Paris, Julliard, 1951
  • Symphonie en K, La Revue musicale, 282-283, 1971

Note[]

  1. Mirella Bandini, Pour une histoire du lettrisme, Jean-Paul Rocher, Paris, 2003, p. 60.

Bibliographie et liens[]

    Modèle:Portail littérature
Advertisement