Art contemporain
Advertisement
Fichier:Disambig colour.svg Pour les articles homonymes, voir Boucq.
Erreur dans {{ébauche}} : le thème « BD » n’est pas défini.

[[Catégorie:Wikipédia:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres BD]]

Fichier:Boucq 06.jpg

Boucq au Festival International de bande dessinée de Solliès-Ville en 2008.

Boucq, de son vrai nom François Boucq, est un dessinateur de bandes dessinées français né à Lille le 28 novembre 1955.

François Boucq présente des dessins au style fouillé, touffu, contrastant avec un humour basé sur l'absurde et la dérision.

Biographie[]

Né à Lille (où il habite toujours). Peu interessé par les études, il préfère le dessin et les arts martiaux, pourtant, c'est à l'école et au lycée qu'il rencontre ses futurs scénaristes, Philippe Delan et Stéphane Deleurence. Après un passage aux Beaux-Arts, il part à Paris montrer ses dessins humoristiques au studio d'animation Pink Splash avant de retourner sur Lille. Très vite, il est embauché par Le Point (de 1974 à 1975) puis L'Expansion, Playboy, Le Matin de Paris.

En 1975, il entre dans le monde de la BD grâce à la revue Mormoil avant de travailler à Pilote et Fluide Glacial de 1977 à 1982 (il y dessine encore ponctuellement depuis). Il connait ses premiers succés avec ses histoires courtes publiées dans "A Suivre". Il a également collaboré à la revue Science et Vie Junior. Il continue à pratiquer les arts martiaux et est ceinture noire 5e Dan de kendo. Il a dessiné également les couvertures de nombreux San-Antonio où ses dessins à l'humour décalé et aux couleurs vives font le pendant aux personnages créés par Frédéric Dard.

Influences[]

Ronald Searle et Sempé un temps, il s'inspire ensuite de Franquin et de Jijé à son entrée à Mormoil lorsqu'il découvre Alexis. Il s'oriente alors vers un dessin réaliste jouant sur le décalage avec un humour de non-sens. À Fluide Glacial, il trouve sa seconde grande influence en Goossens. Il admire également Alberto Breccia, Ralph Steadman, Rembrandt, Leonardo da Vinci, Raphaël.

Ne désirant pas rester figé sur un seul style, il en changera régulièrement en fonction de ses histoires et de ses collaborateurs.

Bibliographie[]

Albums[]

Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie Modèle:BDBibliographie

Séries[]

Modèle:BDBibliographieDeroulante Modèle:BDBibliographieDeroulante Modèle:BDBibliographieDeroulante Modèle:BDBibliographieDeroulante

Modèle:BDBibliographieDeroulante Modèle:BDBibliographieDeroulante

Études sur François Boucq[]

  • Boucq, une monographie : interview de François Boucq (Mosquito, 1999)
  • DBD n°22 : dossier François Boucq (2004)
  • Fluide glacial : article d'Yves Frémion, « T'ar ta lacrèm' à la récrèm' », pages 18-19 (novembre 2006)

Dessin animé[]

La légende de Lydéric et Phinaert, dessin animé de 20 minutes sorti en VHS en 2003, d'après des dessins de François Boucq racontant la légende de Lydéric et Phinaert.

Œuvres[]

Source d'abondance de François Boucq : fontaine en résine haute de 6,5 mètres d'inspiration surréaliste créée à l'occasion de Lille 2004.

"Bouncer" Sérigraphie de 2001 : tiré et signé a 100 exemplaires par l'atelier Alain Buyse.

'

Modèle:Portail BD

de:François Boucq en:François Boucq pt:François Boucq

Advertisement