Art contemporain
Advertisement
Fernand Leduc

Naissance {{{date_de_naissance}}}
Nationalité [[Fichier:Modèle:Drapeau2/Image/Canada|20x15px|border|Drapeau du Canada]] Canadien
Activité(s) Artiste-peintre
Formation École des beaux-arts de Montréal
Mouvement artistique Automatistes
Fichier:Disambig colour.svg Pour les articles homonymes, voir Leduc.

Fernand Leduc, né le 4 juillet 1916 à Montréal et mort le 28 janvier 2014[1] à Montréal, est un peintre québécois.

Son œuvre a marqué les esprits, ce qui fera dire à John R. Porter que « Fernand Leduc demeurera à tout jamais l’un des géants de l’histoire de la peinture au Québec et au Canada[2]. »

Biographie[]

En 1938, il étudie à l'École des beaux-arts de Montréal. En 1941, il fait la connaissance de Paul-Émile Borduas. Avec sa compagne Thérèse Renaud, il s'associera au groupe des Automatistes.

Il prend contact avec André Breton à New York en 1945 et le rejoint à Paris en 1947.

Il signe le Refus global en 1948.

À Paris depuis 1947, Fernand Leduc rentre à Montréal en 1953.

En 1956, il fonde avec ses camarades (Pierre Gauvreau, Jean-Paul Riopelle, Jean-Paul Mousseau, Françoise Sullivan) l'Association des artistes non-figuratifs de Montréal, dont il devient le président.

Il retourne à Paris en 1959.

À 90 ans, après avoir passé une bonne partie de sa vie en France et en Italie, Fernand Leduc se réinstalle au Québec. Après avoir reçu un doctorat honorifique de l'Université du Québec, puis l'exposition et le catalogue que lui a consacrés le Musée du Québec en 2006 il reçoit en 2007 l'un des Prix du Gouverneur général en arts visuels.

Il meurt des suites d'un cancer le 28 janvier 2014 (à 97 ans), à Montréal[3].

Expositions[]

17 février au 17 mars 2011: Pérennité: Marcel Barbeau, Pierre Gauvreau et Fernand Leduc à la Galerie Michel-Ange

Œuvres[]

  • Composition, 1966
  • Ciel d’hiver à Chapala 6, pastel, 2008
  • Feu rouge, huile, 1957
  • Les Portes, 1960
  • L'Alpiniste

Honneurs[]

  • 1977 - Prix Lynch-Staunton
  • 1978 - Prix Louis-Philippe-Hébert
  • 1988 - Prix Paul-Émile-Borduas

Collection publique[]

  • Musée Laurier

Références[]

Liens externes[]

Advertisement