Art contemporain
Advertisement
Fichier:Disambig colour.svg Pour les articles homonymes, voir Pillet.
Erreur dans {{ébauche}} : le thème « art contemporain » n’est pas défini.

[[Catégorie:Wikipédia:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres art contemporain]]

Edgard Pillet
Edgard Pillet, avec une de ses sculptures en arrière-plan, Totem 1 %.

Naissance {{{date_de_naissance}}}

Edgard Pillet est un artiste plasticien français, né le 29 juillet 1912 à Saint-Christoly-Médoc et décédé le 9 septembre 1996.

Biographie[]

  • 1928 : études à l'école des beaux-arts de Bordeaux.
  • 1931 : études à l'école des beaux-arts de Paris.
  • 1936 : une bourse d'État attribuée sur avis du Conseil Supérieur des Beaux Arts lui fait découvrir la Grèce où il séjournera près d'un an.
  • 1940 : première exposition personnelle à Alger.
  • 1950 : Edgard Pillet devient secrétaire général de la revue d'avant-garde Art d'Aujourd'hui et fonde avec Jean Dewasne l'Atelier d'Art Abstrait à Paris au 14 rue de la Grande Chaumière à Montparnasse qui connaît un rayonnement international: conférences techniques et philosophiques avec les acteurs du monde de l'art (les critiques Degand, Descargues, Michel Seuphor), visites d'atelier et discussions du travail des élèves (Agam, Dumitresco.
  • 1951 : Edgard Pillet expose à la galerie Denise René.
  • 1955 : il expose à la galerie Arnaud.

On lui doit la couverture de l'un des tout premiers numéros de Cimaise.

Collaborateur d'architectes, dont Zehrfuss, il enseigne aux États-Unis.

Edgar Pillet obtient le prix de la Jeune Peinture en 1948 et celui de la Critique à Bruxelles en 1953. En 1955, il est professeur à l'Université de Louisville, puis l'année suivante à l'Art Institut de Chicago. En 1959, il expose successivement à Copenhague, New York, Londres et Paris.

En 1965, il participe à la quatrième biennale de gravure à Tokyo, ainsi qu'au Salon des Réalités Nouvelles à Paris. Secrétaire général de la revue Art d'Aujourd'hui, il apparaît aux côtés de son fondateur, André Bloc, comme un ardent défenseur de l'art moderne et du concept toujours d'actualité de la synthèse des arts. L'une des caractéristiques majeures de l'œuvre de Pillet est l'association de la sculpture, en l'occurrence le relief, à l'architecture. Son discours est fondé sur l'emploi de figures géométriques élémentaires et schématisées, ainsi que sur l'opposition du plein et du vide, d'où il résulte des contrastes de formes et de reliefs producteurs de rythmes. La technique du ciment moulé, utilisée pour les piliers de l'amphithéâtre Louis Weil, illustre ce principe comparable à celui de la gravure en creux.

1972 Prix de la jeune sculpture pour un projet d'animation de surface « les fûts » en acier inoxydable

Liens externes[]

Advertisement