Art contemporain
Advertisement
Erreur dans {{ébauche}} : le thème « peintre français » n’est pas défini.
Erreur dans {{ébauche}} : le thème « art contemporain » n’est pas défini.

[[Catégorie:Wikipédia:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres peintre français]][[Catégorie:Wikipédia:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres art contemporain]]

Alain Clément
Alain Clément en 2002.

Naissance {{{date_de_naissance}}}

Alain Clément est un peintre français né le 21 juillet 1941 à Neuilly-sur-Seine.

Biographie[]

Alain Clément passe son enfance à Montrouge, suit des études secondaires à Soissons et Paris.

En 1965, il s'établit à Sainte-Croix-de-Quintillargues, près de Montpellier, où il installe un atelier de taille-douce et de typographie pour éditer des recueils de poésie. En 1963, il se lie d'amitié avec le poète Frédéric Jacques Temple avec lequel il va souvent collaborer (L'Hiver, 1966; Ode à Santa Fe, 1990 ; À l'ombre du figuier, 2002 ; Sous les branches, 2006 ; Molène, 2007).

Il rejoint Bruno Roy et Claude Féraud, en 1966, dans l'aventure des éditions Fata Morgana, qu'il quitte en 1969.

Il participe à une exposition collective à Montpellier aux côtés d'André-Pierre Arnal, Vincent Bioulès, Daniel Dezeuze, Claude Viallat qui constitueront plus tard Supports/Surfaces.

En 1969, il crée avec Tjeerd Alkema, Jean Azémard et Vincent Bioulès le groupe ABC Productions. Le groupe organise, en mai 1970, « 100 artistes dans la ville ». Il participe tant à Paris (ARC, Salon de mai, Salon de la Jeune Peinture…) qu'en région (Perpignan, Tours, Limoges, Coaraze, Grenoble, Céret, Toulouse…) à de nombreuses manifestations.

De 1970 à 1977, il enseigne aux Beaux-Arts de Montpellier. Avec Claude Rutault, il fonde en 1971 la revue Bulletin. Le premier numéro, qui en est le manifeste, paraît à l'occasion d'une exposition organisée par la maison de la Culture de Grenoble intitulée « Intox ». Deux numéros suivront.

À partir de 1977, il enseigne aux Beaux-Arts de Nîmes où il habite à partir de 1979. Il est nommé directeur de l'école en 1985. En 1990, il met fin à son mandat à la tête de l'école ainsi qu'à l'enseignement.

L'été de 1994, Alain Clément a fait une série de sculptures en douves de chêne. C'est à nouveau en été 1998, qu'il entreprend une série de sculptures murales polychromes réalisées en médium.

Il installe un atelier à Paris en 1997.

Aujourd'hui, Alain Clément est représenté par la galerie Baudoin Lebon.

Expositions (sélection)[]

  • 1972 : Galerie Bama, Paris avec Claude Rutault, travaux autour de Bulletin.
  • 1977 : Musée Fabre, Montpellier.
  • depuis 1980 : Galerie Catherine Putman, Paris.
  • 1980 : Galerie Athanor, Marseille.
  • 1982 : Galerie Jean Fournier, Paris. Il y côtoie Joan Mitchell et Shirley Jaffe.
  • 1983 : Galerie Wentzel, Cologne, Allemagne.
  • 1983 : Abbaye de Sénanque, Gordes.
  • 1983 : Galerie Marika Marghescu, Hanovre, Allemagne.
  • 1984 : Galerie Jean Fournier, Paris.
  • 1984 : Galerie Wentzel, Cologne, Allemagne.
  • 1984 : Neue Galerie, Aix-la-Chapelle, Allemagne.
  • 1984 : Galerie Noëlla Gest, Saint-Rémy-de-Provence.
  • 1985 : Galerie Noëlla Gest, "ART 16/85", Bâle, Suisse.
  • 1985 : Galerie Wentzel, Cologne, Allemagne.
  • 1986 : Galerie Wentzel, "ART 17/86", Bâle, Suisse.
  • 1986 : Kunstverein, Friedberg, Allemagne.
  • depuis 1986 : Galerie Katrin Rabus, Brême, Allemagne.
  • depuis 1987 : Galerie Montenay, Paris.
  • 1987 : Galerie Noëlla Gest, Saint-Rémy-de-Provence.
  • 1989 : Galerie Marika Marghescu, Hanovre, Allemagne.
  • 1991 : Galerie Noëlla Gest, La Neuveville, Suisse.
  • 1992 : Galerie Wentzel, Cologne, Allemagne.
  • depuis 1993 : Galerie Orangerie-Reinz, Cologne, Allemagne.
  • depuis 1994 : Galerie Oniris, Rennes[1] qui le représente régulièrement à l'occasion de salons à Paris.
  • depuis 1996 : Galerie Vömel, Düsseldorf, Allemagne.
  • depuis 2002 : Galerie Christine Kandler, Toulouse.
  • depuis 2003 : Galerie Baudoin Lebon, Paris.
  • depuis 2007 : Galerie Hélène Trintignan, Montpellier.
  • 2012 : Hôtel des Arts, Toulon.
  • 2013 : Galerie Pascal Lainé[2], Ménerbes.

Notes et références[]

Liens externes[]


Advertisement